Barista, un métier (aussi) de femmes !

 
A l'occasion de la journée de la femme, célébrée le 8 mars, Segafredo Zanetti est fier de vous présenter le portrait de Johana, jeune barista de l'un de nos coffee shops à Ajaccio. On constate, grace à elle, que ce métier historiquement occupé par des hommes, tend à se démocratiser, ce qui n'est pas pour lui déplaire... 
 
BONJOUR JOHANA, POURRAIS-TU TE PRéSENTER ?

Bonjour, je m’appelle Johana, j’ai 19 ans, je suis née à Marseille mais j’ai grandi ici, à Ajaccio. J’ai débuté chez Segafredo Zanetti début décembre 2018 donc cela fait un peu plus d’un an que je travaille dans cette enseigne.

QUEL A éTé TON PARCOURS AVANT DE POUSSER LES PORTES DU COFFEE SHOP SEGAFREDO A AJACCIO ?

Avant de travailler chez Segafredo Zanetti, j’étudiais. J’ai décroché mon Bac ST2S et ne sachant quoi faire par la suite, je me suis mise à chercher un travail. J’ai donc eu l’opportunité de postuler chez Segafredo, de commencer à travailler chez eux et je vous avoue que pour un premier emploi, je suis plus que satisfaite !

QU’EST-CE QUI T’A POUSSé à DEVENIR BARISTA ?

Au tout début, j’étais une simple serveuse, j’ai évolué au fil du temps et j’ai eu l’opportunité de toucher à tous les postes. J’ai trouvé ma place derrière le comptoir et je m’y sens bien.

PEUX-TU NOUS DéCRIRE EN QUELQUES MOTS TON QUOTIDIEN ?

Lorsque j’arrive au travail, je vérifie que toutes les machines à café soient fonctionnelles et prêtes à être utilisées puis je m’occupe également de la mise en place. D’après moi, c’est le plus important pour débuter un bon service et commencer à servir les clients.

QUELLES SONT, SELON TOI, LES COMPéTENCES NéCESSAIRES POUR DEVENIR UN(E) BON(NE) BARISTA ?

Avant toute chose, je pense que pour être une bonne barista, il faut savoir correctement gérer ses stocks. Ensuite, il faut être passionnée, organisée, rapide et surtout avoir une bonne technique !

QU’EST-CE QUI TE PLA?T LE PLUS DANS TON MéTIER ? QUE CHANGERAIS-TU ?

Ce qui me pla?t le plus dans mon métier de barista, c’est le contact et l’échange avec les clients puis surtout les satisfaire ! Le plus important pour moi, c’est d’envoyer une commande bien préparée et bien décorée afin qu’elle revienne vide et que le client soit content.

AS-TU CROISé BEAUCOUP DE FEMMES QUI PRATIQUENT LE MêME MéTIER QUE TOI ?

Vu que c’est mon premier emploi, je vous avoue que j’ai rarement rencontré une femme derrière un bar. Toutefois, je trouve que cela est plus attirant, cela fait venir la clientèle mais il faut évidemment que le professionnalisme suive.

SI TU EN AS RENCONTRé PEU, COMMENT L’EXPLIQUES-TU ?

Je pense qu’il y a peu de femmes derrière un bar car il faut avoir un caractère approprié, être tenace par rapport aux heures et cela reste quand même, à mon go?t, un des postes les plus pénibles dans la brasserie.

QU’EST-CE QUI TE PLA?T LE PLUS DANS L’éTABLISSEMENT SEGAFREDO DANS LEQUEL TU TRAVAILLES ?

Ce qui me pla?t le plus c’est mon équipe, ce sont vraiment les meilleurs ! J’aime venir au travail car j’aime ce que je fais et je sais également que je vais passer une bonne journée.

QUEL SERAIT TON CONSEIL POUR TOUTES CELLES QUI SOUHAITENT PASSER DERRIèRE LE COMPTOIR COMME TU L’AS FAIT ?

Mon conseil serait de leur dire d’essayer car c’est une expérience malgré tout. Il faut tout donner pour ne rien regretter par la suite. C’est ce que j’ai fait et j’en suis même étonnée car je ne me sentais pas capable d’être aussi efficace autant dans l’envoi des boissons que dans la réception des commandes. Grace à cette expérience, j’ai beaucoup plus confiance en moi !

JOHANNA5

 

Inscrivez-vous à la newsletter Segafredo

En renseignant votre adresse e-mail ci-dessous, vous consentez à recevoir par e-mail les actualités Segafredo et vous acceptez notre politique de confidentialité.

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription.

Form by ChronoForms - ChronoEngine.com
爱做网站-高清爱做网站